samedi 13 janvier 2018

Les Entorses, Empire de la Négation

Bomber le torse,

Brandir sa force,

Intimider au nom du pouvoir,

Pouvoir acquis par ruse

Aux yeux de tous sans surprise ;

Pouvoir que de droit on s’octroie

En fermant à tout recours la voie

Ou, ou,

Pouvoir  par la loi conféré

Qu’imposent au gens atterrés,

Des responsables à la raison perdue,

Constituent le vaste empire

De l’intolérance, de l’usurpation,

Où par la peur  prolifèrent des régimes d’entorses.



Les entorses, ces pratiques qui ruinent ;

Entorses, manières qui à tout nuisent :

Entorses aux droits,

Entorses au vivre en paix

Entorses aux libres mouvements

Entorses de lire et d’écrire librement

Entorses à la promenade la main dans l’autre

De la femme et de son époux amoureux

Entorses aux peuples de retirer au prince

Le mandat qu’il lui a confié ;

Entorse à la règle qui oblige le retour aux urnes

Entorses  aux droits des femmes ;

Entorses aux droits des enfants

Entorses à l’alimentation du corps

Entorses au respect de la vie ;

Entorses,

Entorses….

Entorses, entorses.



Entorses, empire de la négation

Entorses, cancer qui ruinent la vie

La vie de l’homme,

La vie des populations,

La vie des nations,

La vie du monde

Et nourrit le mal, le mépris, l’hypocrisie….

L’exploitation des faibles nations

A la recherche de leur autonomie de décision

Entorses qui ruinent les petits

Et renforcent les grands dans la toute puissance

Et en fait des forces dont le bonheur des peuples embête

Et qui trouvent dans le malheur des petits leur jouissance.

Daniel TONGNING
13 janvier 2018