vendredi 1 juillet 2016

Abdou Diouf, l’autre Homme du Sénégal

Il n’est pas Senghor,
Il ne le revendique pas
Il est juste le prolongement providentiel
D’un homme qui comme lui
Voulut donner au monde la vision
Bien africaine de l’universalité,
De ce qui fait l’homme et qu’on nomme culture. 

En prenant la suite du «père de la nation»,
Son poète de la «négritude»,
Il devenait un autre homme du Sénégal.
Homme politique comme Sédar,
Ecrivain comme le président poète,
Il accepta et permis l'alternance au Sénégal.

Comme Senghor sur le continent africain,
Il est un personnage historique
Qui a su poursuivre  l’œuvre de son maître,
Et consolidé la démocratie sénégalaise.

Ecrivain, son livre de Mémoires montre,
Plus qu’un écrivain un talent.
Homme d'Etat, il a, ces dernières années,
Celles des décennies du XXe siècle
Profondément marqué le monde francophone.

Référence démocratique,
Personnage en terre africaine,
Homme affable et discret,
Abdou Diouf sut relever le défi de succéder à Senghor
Sans vouloir remplacer l’irremplaçable intellectuel.

Il sut faire jouer un rôle non négligeable
A son pays le Sénégal dans le concert des nations
Et l’Afrique  et le monde, toujours s’en souviendront.

Abdou Diouf, l’Autre Homme du Sénégal ? Il est !
A sa manière sans doute, mais seghoriennement.
Le Sénégal, doit être fier de ses grands hommes.

Daniel Tongning

Temps des souvenir - Garges-Lès-Gonesse, 09 avril 2016